"devis gratuit"            centrelaser.mq@gmail.com            0596.48.52.45 ou 0596.48.52.49     

L’épilation définitive au laser

epilation definitive laser martinique
Tarifs du laser à épiler *
Menton: 45 €
Aisselles: 65 €
Maillot: 65 €
Demi-jambes: 105 €
Jambes entières: 215 €
Bras: 95 €
Ventre: 95 €
Seins: 45 €
Barbe (homme): 110 €

*tarifs donnés à titre indicatif sur la base de forfaits de 5 séances.

Poils disgracieux ? Poils incarnés ? Tâches ? Vous souhaitez retrouver une peau lisse et nette ? L’épilation au laser est efficace, durable et possible sur tous types de peau.

L’épilation au laser a beaucoup évolué au cours des dernières années. Les technologies sont plus efficaces et adaptées à tous types de peaux. Cette technique représente une avancée certaine dans le confort de vie et nous souhaitons la mettre à la portée de tous nos patients.

Les tarifs ont beaucoup diminué, permettant un accès plus facile à ce type de traitement. Pour certaines zones difficiles ou pour des patients à risque de récidive (problèmes hormonaux) des tarifs particuliers peuvent être étudiés.

Un devis vous sera fourni sur demande au cours d’une consultation médicale.

Quels lasers pour épiler quelle peau ?

Le laser à épiler doit impérativement être adapté au type de peau. Nous utilisons des lasers adaptés à toutes les peaux. (Alexandrite et Yag). L’épilation permanente au laser est plus rapide pour les peaux blanches avec des poils noirs.

 

 

Peut-on épiler les peaux noires au laser ?

Oui, bien sûr. Avec le bon laser (laser Yag), l’épilation est très efficace et sans danger sur les peaux noires.

 

 

Comment le poil est-il détruit ?

Le principe est de faire chauffer le poil dans la peau à l’aide de la lumière émise par le laser, ce qui permet la destruction du follicule pileux.

 

 

Pourquoi faut-il se raser avant les séances ?

Parce que la cible du laser est le poil qui est dans la peau. Si l’on arrache le poil, il n’y a plus de cible dans la peau et la séance est inefficace. Il faut arrêter les techniques qui arrachent les poils (cire et pince) 2 à 3 semaines avant la séance d’épilation permanente.

 

 

Combien de séances faut-il faire ?

Plusieurs séances sont nécessaires pour une efficacité maximum. Les séances se font environ tous les mois au début, puis moins souvent en fonction de la repousse du poil (on attend que le poil repousse pour refaire une séance, si nécessaire). Un nombre moyen de 4 à 10 séances sera nécessaire selon le type de peau et le type de poil. Plus les poils sont gros et noirs, plus le traitement est efficace.

 

 

Quelles sont les meilleures zones à épiler ?

Les zones les plus efficaces à épiler sont le maillot, les aisselles et les jambes, surtout si les poils y ont été rasés au cours des mois précédents (ils sont plus gros, donc le résultat est meilleur). Les cuisses, fesses, bras et dos peuvent être épilés mais ce sont de gros duvets et les résultats sont moins complets et moins durables : des repousses y sont possibles. Les gros poils du visage sont efficacement épilés au laser, mais les duvets fins de la lèvre peuvent persister.

 

 

Peut-on se mettre au soleil après les séances ?

Les expositions solaires sont déconseillées juste après les séances. Il est préférable de ne pas s’exposer avant les séances non plus pour ne pas être bronzé, l’épilation en sera plus efficace.

 

Quel résultat sur les poils incarnés ?

L’efficacité du laser est spectaculaire sur les poils incarnés de la barbe chez les hommes, et sur tous les poils incarnés en général.

 

 

Est-ce que ça fait mal ?

La séance est un peu douloureuse, mais nettement moins qu’une épilation à la cire. On ressent un picotement très bref qui correspond au chauffage de la racine du poil dans la peau. Un anesthésie par crème est possible pour des petites surfaces sensibles (barbe, maillot intégral) ou pour les plus douillets. Les nouvelles générations de lasers dont nous sommes équipés sont nettement moins douloureux.

 

 

A quel âge peut-on commencer ?

L’épilation des jambes au laser n’est pas conseillée chez les jeunes filles de moins de 20 ans car les poils sont encore immatures et l’épilation sera moins efficace. Le maillot et les aisselles peuvent être faits dès que la pilosité a l’aspect de celle d’un adulte (vers 16-18 ans).

 

 

Faut-il faire des séances d’entretien ?

L’épilation au laser permet une destruction quasi-complète de la pilosité en quelques séances chez la plupart des individus, sans entretien. Chez certaines personnes ou dans les zones stimulées par les hormones (visage, barbe) des séances d’entretien 1 à 2 fois par an peuvent être nécessaires. Certaines personnes nécessitent davantage de traitements, soit parce qu’elles ont une pilosité plus claire, soit parce que les poils sont stimulés par des problèmes hormonaux. Des tarifs spéciaux peuvent être étudiés dans ce cas.

 

 

Peut-on épiler des poils blancs au laser ?

Seuls les poils noirs peuvent être retirés. Les poils blancs ou blonds ou trop fins ne peuvent pas être épilés au laser.

 

 

Qui pratique l’épilation laser ?

L’épilation est pratiquée uniquement par le médecin titulaire d’un diplôme de lasers médicaux.

 

 

Quels sont les effets secondaires de l’épilation au laser ?

Tous les types de peaux peuvent être épilés. Les effets secondaires sont rares : rougeurs, pigmentations ou dépigmentations transitoires, brûlures exceptionnelles. Des cas de démangeaisons dans les jours qui suivent les séances ont été rarement décrits. Une stimulation paradoxale de la pilosité, difficilement prévisible, peut rarement se voir sur le visage, le cou et le dos ; elle nécessite plusieurs séances de laser supplémentaires. L’épilation avec un laser non adapté au type de peau peut provoquer des brûlures plus sérieuses.

 

 

Que penser des épilations à la lumière pulsée (lampe flash) proposées par les esthéticiennes ?

L’épilation au laser est un acte médical et ne doit se faire que dans un centre médical, comme le prévoit le Code de la Santé publique (article 2 de l’arrêté du 6 janvier 1962, confirmé par la décision du Conseil d’Etat du 28 mars 2013). Les esthéticiennes ne sont pas formées pour cette technique qui nécessite une consultation médicale préalable. Les esthéticiennes pratiquant l’épilation à la lumière pulsées sont passibles de poursuites judiciaires pour exercice illégal de la médecine (article L.4161-1 du code de la Santé Publique). Plusieurs esthéticiennes ont déjà été condamnées en France au cours de ces dernières années.

Les personnes qui recourent à leurs services le font à leurs risques et périls, car cette activité illégale en France n’est pas couverte par les assurances professionnelles des esthéticiennes. Elles courent le risque de brûlures, de tâches et de stimulation paradoxale de la pilosité.